10 points à ne pas oublier en tant que designer

Je n’arrête pas de le dire et de le comprendre un peu plus chaque jour, le temps passe vite. Les années passant, j’ai l’impression d’en avoir appris beaucoup et dans le même temps, j’ai l’impression qu’il me reste tant à apprendre. — Ars longa, vita brevis — . Le design est un vaste domaine, nos métiers ne cessent d’évoluer. Vous ouvrez une boîte, vous découvrez un nouveau monde, et les boîtes ne cessent de s’empiler.

— — — Prenez le temps et prenez soin de vous

Je tenais à partager avec vous les conseils que l’on m’a donnés, les situations et les obstacles surmontés qui ont jalonnés mon évolution dans l’écosystème design.

Profiter d’être Junior

Au début de votre carrière, il est bon d’être le ou la designer le.la moins expérimenté.e de l’équipe. Acceptez le fait d’être junior et concentrez-vous sur l’apprentissage. Il y a un processus à respecter, comprendre les codes, pouvoir les assimiler et les appliquer.

L’écoute active et la pro-activité sont, pour moi, essentielles. Être junior vous arrivera très souvent si vous sortez souvent de votre zone de confort.

Mais n’est-ce pas cela qui est intéressant dans nos métiers ? Découvrir, apprendre, échanger et progresser ?

Produire pour des situations réelles

Si ce que vous concevez ne devient jamais un produit, fuyez. Vous devez apprendre à concevoir pour la réalité et non pour des maquettes. Intégrer du réel contenu doit être une exigence : allez à la recherche de ce contenu et mettez un point d’honneur à l’utiliser, proscrivez donc le lorem ipsum, et quand je parle de Lorem ipsum, je parle de tous les faux textes, images, informations, data.

Des plugins existent pour vous permettre de mettre un peu plus de vie dans vos contenus (noms, prénoms, villes) et si votre client.e tarde à vous donner de la matière, prenez un sujet, un blog similaire ou concurrent et utilisez tout ce que vous pouvez. Il s’agit d’ajouter du contexte et d’immerger votre client.e dans l’expérience que vous avez conçue.

Comment se comporte le contenu sur des écrans géants et sur nos smartphones ? Cette problématique ne doit pas être laissée au hasard.

La recherche utilisateur.rice sinon rien

La recherche UX est une étape primordiale, on ne le répétera jamais assez. La quête et la recherche d’insight devraient être des mantras qui vous permettront de guider la quasi-totalité de vos ateliers — production. Prenez le temps de faire cette recherche, de parler avec les personnes, de trouver le véritable point de douleur (pain-point).

Apprenez de vos utilisateur.rice.s : quelle est l’expérience à l’instant T de vos utilisateur.rice.s ? Comment s’inscrivent les utilisateur.rice.s dans cette expérience ? Leur utilisation est-elle singulière et nouvelle et peut-elle être intégrée à votre produit ? Pouvez-vous réutiliser leurs usages, les pérenniser et en déduire des bonnes pratiques ? Est-ce que la piste de réflexion est vraiment une surcouche technologique, peut-on avoir une approche plus simple, doit-on utiliser un service tiers ?

L’exercice de la reformulation et la confrontation des différentes visions est plus qu’important ; trouver le besoin, la raison et donc la problématique sous-jacente. Cela vous permettra d’avoir de multiples insights et de permettre de les catégoriser et ainsi de mettre en place une priorisation.

Tester, tester et encore tester

Ne partez pas du principe que vous avez fait un excellent travail. Nous passons bien trop souvent à côté des choses lorsque nous travaillons longtemps sur un sujet. Il faut le confronter et le voir échouer aux tests d’utilisabilité. Ressentez la douleur de l’utilisateur.rice comme la vôtre. Une bonne UX commence par la compréhension de cette douleur, en saisir l’importance à chaque étape est crucial.

UX w/ Business

Une bonne UX n’existe jamais dans le vide. Vous devez comprendre l’aspect commercial et technique de votre produit. Sinon, votre UX parfaite ne sera jamais intégrée.

Il vous faut comprendre les problématiques de chacun et l’intérêt de chaque page, trouver le juste équilibre entre ce que souhaitent l’utilisateur.rice et le business afférent. Que souhaite-t-on ici ? Quelle est l’action principale de cette page ? Est-ce que l’utilisateur.rice comprend et voit bien ce qui doit être fait en priorité ? Quels sont les éléments de premier et de second plan ?

UX w/ technique

Vous avez besoin de vos ingénieur.e.s autant que l’inverse. Plus tôt vous mettrez votre ego de côté et commencez à apprendre les un.e.s des autres, plus vite vous créerez un excellent produit.

L’expérience finale est réalisée par l’équipe d’ingénieur.e.s qui va implémenter ce que vous avez conçu. Le meilleur résultat sera un travail d’équipe et de collaboration en amont ainsi que des échanges réguliers.

Par exemple, je n’ai pas encore rencontré d’ingénieur.e front-end qui ne se soucie pas de l’UX. Toutes et tous m’ont beaucoup apporté sur la notion de performance, d’accessibilité, de responsive et les différents points que l’on pouvait approfondir nous ont permis de rendre l’expérience bien plus inclusive et performante.

Stop au jargon design

Votre chef.fe de produit et vos ingénieur.e.s ont leur propre langage, vous-même vous n’êtes pas exempt d’une logorrhée jargonnante. Je ne cesserai de le répéter : votre client.e n’est pas responsable de votre expertise, mais vous êtes responsable de l’expertise que vous lui délivrez. Vous devez pouvoir démocratiser votre langage si besoin, et permettre à l’équipe d’avoir l’alignement qu’il faut, pour avoir la même base d’échange.

Il ne s’agit pas de séparer nos métiers, mais de trouver les différents moyens de rendre accessibles nos compétences. Nous avons beaucoup à gagner si nous échangeons et apprenons de nos expertises.

Par exemple, le design system est un livrable central où la collaboration est plus que nécessaire. Nous concevons des composants et des pages, mais l’expérience finale est bien l’implémentation par l’équipe d’ingénieur.e.s. La finalité de votre système se trouve dans le code.

Un bon et beau produit prend du temps

Nous évoluons dans un monde où tout est plus rapide, quasiment instantané, or, concevoir et réaliser prend du temps. Derrière chaque logiciel/application/site/produit/service magnifiquement conçu, il y a généralement des années de “sang, de sueur” et d’itérations. Ne vous sentez pas mal si votre produit n’est pas encore prêt. C’est un long processus. Continuez simplement à itérer, apprendre de vos erreurs et progresser.

Un.e designer seulement ?

Le design est compris de multiples façons, et nous l’abordons de bien des manières. Si vous voulez être un.e bon.ne product designer, vous devez vivre avec trois personnalités. Toute votre vie, soyez étudiant.e, scientifique et artiste. Apprentissage et humilité, approche méthodique et cartésienne avec une touche de folie douce.

Il vaut mieux faire qu’hésiter

Je pense réellement qu’il vaut mieux essayer, tenter quelque chose que de rester dans l’inaction. Cela permettra de réaliser quelque chose et de le proposer. Avoir une première version, un livrable tangible sur lequel vous pouvez échanger et itérer. Rien n’est plus frustrant que de se dire, “j’avais pensé à …”.

🧘 Ouvrez votre esprit, c’est important, il vaut mieux demander pardon que demander la permission.

Ne pas savoir peut être une chance, car il suffit de demander pour savoir. Poser les questions vous permettra de lever les incertitudes et votre interlocuteur.rice, en reformulant, précisera sa pensée, y compris pour lui ou elle, comme pour les autres. Une incompréhension qui s’enracine peut rapidement faire avorter un projet.

Nous sommes tous le junior de quelqu’un, peu importe le nombre d’années, peu importe le sujet. Le plaisir d’apprendre et de transmettre devraient être des bases solides de notre métier. Je ne remercierai jamais assez ceux qui m’ont pris sous leur aile, et j’espère à mon tour avoir réussi à transmettre le peu que je sais. Échangeons, partageons, et élevons-nous ensemble, en tant qu’équipe, en tant que design mais aussi en tant qu’Humain.

Merci de votre lecture.

--

--

Designer ➡ work about great and memorable xp for your business. Connect the right people to each other, I teach sometimes, UX & Product, 3D Stuff

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store