Construire un MVP est une évidence

Selon mon expérience, l’approche MVP

Théoriquement, selon ma vision, le MVP ou Produit minimum viable est une approche projet qui permet de réduire le périmètre pour se concentrer sur la proposition de valeur. Cette méthode peut paraître difficile car il faut faire des choix, restreindre les fonctionnalités et obtenir la quintessence de la valeur ajoutée d’un concept/produit/service.

Pour résumer, un MVP permet de démontrer qu’une idée est techniquement possible, et permet de montrer l’intérêt du concept auprès d’utilisateurs / investisseurs / clients.

Très difficile en réalité.

Un MVP énonce le “Minimal viable Product”. Il sert à tester le lancement d’un nouveau produit/service, ou d’une version alternative d’un produit avec un nouveau modèle économique. Pour le valider, il n’y pas de besoin de l’ensemble des fonctionnalités mais seulement des fonctionnalités essentielles qui permettent de valider ou d’invalider le concept. Nous développons une version minimale du produit qui offre la possibilité de le tester auprès de potentiels utilisateurs/investisseurs.

Derrière le mot développer se cache plusieurs opportunités :

  • Un prototype réalisé (avec un logiciel de prod’ type Sketch ou Figma, papier / Sketching etc.) validant ainsi des premiers éléments essentiels comme le parcours utilisateur, la manière dont on s’adresse à l’utilisateur, des premiers éléments d’interface.
  • Un prototype développé pour tester la faisabilité technique et des alertes à lever dans la partie de la conception (connexion avec différentes bases de données/services annexes/app, impact de la contribution, etc.)

Les fonctionnalités essentielles doivent permettre à l’utilisateur de comprendre le concept, de faire le parcours visé en entier, à le tester mais aussi démontrer les éléments différenciants.

A Minimum Viable Product is that version of a new product which allows a team to collect the maximum amount of validated learning about customers with the least effort. ERIC RIES : The lean Start up

Ce modèle est utilisé la plupart du temps par les start-up en début de projet ou dans les pôles innovation dans les “grandes boîtes”. Il y a plusieurs avantages avec cette approche :

  • Tester une idée/un concept sans pour autant engager de fortes dépenses
  • Implémenter rapidement les retours
  • Obtenir une première projection et une visibilité sur l’accueil de cette idée/concept

Le MVP ne doit pas valider le concept dans son ensemble mais doit plutôt permettre d’en apprendre le maximum avec peu de risques et de moyens. Il a l’avantage de mobiliser moins de ressources. L’adéquation produit marché (le fameux market fit) peut être testé à moindre prix, avec un proto sans développement et marketing.

Parlons du fameux MV&LP : Minimum Viable & Loveable Product

Pour aller plus loin, j’aimerais énoncer la vision de MVP vers un Minimum loveable product. Ou MV&LP.

Avoir les features (fonctionnalités) essentielles peut être insuffisant pour obtenir des retours qualitatifs ou suffisamment convaincants. Il faut alors dépasser l’aspect fonctionnel et rentrer dans d’autres sphères pour convaincre et parfaire la vision projetée : Service et expérience Design, Branding.

Par exemple, dans un service d’aide en ligne, nous allons apprécier que la dimension de service soit présente que le parcours pour qualifier notre souci soit simple, pertinent à notre situation mais aussi que le service marche derrière, pas de redondance ni de perte d’information, une transparence du service. Vient s’articuler la sphère du branding avec le Tone of Voice, la façon de s’adresser à l’utilisateur, la cohérence du vocabulaire, l’aspect graphique que nous offrons tout au long du parcours. Bien évidemment nous n’avons pas besoin d’avoir une identité graphique sèche à 100% (finalisée) mais je pense qu’un minimum est appréciable pour un MVP (que l’essentiel de l’identité soit présente).

Démontrer votre valeur ajoutée

Nous vivons à une époque connectée, les personnes côtoient la technologie et deviennent exigeantes. Démontrer et montrer vos éléments différenciants. L’expression Unique Selling Point est intéressante, en terme d’interface les incontournables ( ex : Connexion/inscription, le process d’achat [EN:checkout]) sont compris et assimilés, vous ne ferez pas la différence sur ces points-là (dans un premier temps).

C’est pour cela que vous devez “voler” les pattern gagnants. Vous ne ferez pas la différence sur un process d’inscription, et ce n’est pas là où l’on vous attend. Vous pourrez les améliorer plus tard lorsque vous aurez levé des fonds auprès de nombreux investisseurs 😉

Gagnez du temps, soyez précis et investissez là où réside la valeur : les éléments qui vous distinguent.

Prenez des risques car c’est le moment de le faire pour tester, se tromper, itérer et améliorer

  • Vous apprendrez
  • Vous irez plus vite
  • Vous comprendrez bien mieux votre sujet
  • Votre n’êtes jamais à l’abri d’une belle surprise

Quelques tips

Une équipe encadrante se doit d’être alignée, avoir la même énergie et se poser les bonnes questions :

  • Quel est le périmètre (scope) du MVP ?
  • Qu’est ce que nous attendons de ce MVP (Hypothèse vs Enseignement, une base pour aller où ?)
  • De combien de temps disposons-nous ?
  • L’importance d’être dans un esprit où il faut enquêter, tester, apprendre. L’intuition des premiers moments ne se veut pas être une base suffisante mais doit permettre de poser rapidement des hypothèses.
  • Les tests dans un marché réel, le suivi et l’analyse des données sont primordiaux.
  • Ces premiers tests constituent une mine d’or : c’est votre première base client. Vous créez vous-même la traction. Avoir déjà des utilisateurs est un excellent signe pour des investisseurs. Vous rendez les choses concrètes et palpables.

Après le MVP

Un MVP — voire même un MV&LP — est un excellent moyen de créer et de lancer rapidement. Une fois lancé, vous pouvez rapidement obtenir les commentaires des clients et itérer.

Il faut maintenant en tirer les enseignements :

  • Quelle partie de la recherche utilisateur devons-nous approfondir ?
  • Que devons-nous prioriser pour parfaire le parcours et l’expérience utilisateur ?

En conclusion, l’approche MVP rend tangible votre projet et vous permet de prioriser les différentes étapes. Sa force est de pouvoir valider ou invalider rapidement et de pouvoir acter la suite de votre projet sur une vision construite et appuyée sur de bonnes bases !

— — — — —

Récemment, avec http://mentorat-design.fr/, nous avons fait une semaine de workshop accompagnant 24 étudiants autour de multiples problématiques avec une approche contemporaine. L’approche MVP a pu justement nous permettre d’aller à l’essentiel et d’avoir une réelle proposition de valeur à la fin de semaine avec un prototype à l’appui. Les sujets étaient autour du design de service et l’hôpital, la reconnaissance dans le milieu viticole, la construction d’une communauté, trouver un logement pour des étudiants et l’orientation chez les 13–25 ans ! Des sujets riches et passionnants !

Envie d’en savoir plus ? Contactez-nous !

--

--

Designer ➡ work about great and memorable xp for your business. Connect the right people to each other, I teach sometimes, UX & Product, 3D Stuff

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store